-----------------------------------------

---> Les 10 dernières critiques :
ADIEU MONSIEUR HAFFMANN de Fred Cavayé
EASY A de Will Gluck
LARA de Jan-Ole Gerster

THE ART OF SELF-DEFENSE de Riley Stearns
YESTERDAY de Danny Boyle
GREEN BOOK de Peter Farrelly
SAUVER OU PERIR de Frédéric Tellier
FLUGPARKEN de Jens Ostberg
THE STONE ROSES : MADE OF STONE de Shane Meadows
NOGLE HUS SPEJL de Michael Noer.

 

 

 

- Consultez les règles de la LANTERNE MAGIQUE en cliquant ici.

 

- Consultez les règles du QUIZZ en cliquant ici.

 

SI VOUS VOULEZ CREER VOTRE BLOG, NE CHOISISSEZ PAS OVER-BLOG. DES BUGS TOUS LES JOURS !!!
-----------------------------------------

CELINE FAIT SON CINEMA

LES AUTRES INCONTOURNABLES DE CELINE

LA SAGA DES ETOILES FILANTES

D'AUTRES ETOILES FILANTES

LE VIEUX MONDE QUI N'EN FINIT PAS

LE BLOG DE D&D

MON CINEMA

MATIERE FOCALE

ARRET SUR IMAGES

WORLD COMMUNITY GRID

FREAKOSOPHY

AUJOURD'HUI J'AI APPRIS...

LA VIE ROCAMBOLESQUE ET INSIGNIFIANTE DE BRAD PITT DEUCHFALH

CELLULOIDZ

ART OF THE TITLE

LE TRIBUNAL DES BUREAUX

L'ETRANGE FESTIVAL

IMDB
 

 
 
 
Join the Blue Ribbon Online Free Speech Campaign
 
 
 
 
1 juillet 2019 1 01 /07 /juillet /2019 01:20

            Pour cette dernière nocturne, nous célébrons la victoire éclatante de Zozef !

 

 

            Avant toute chose, faisons un récapitulatif des manches :

 


MAXI BLIND TEST :

ZOZEF : 8 POINTS


ON NE S'EN EST PAS APERCU MAIS ILS ETAIENT AU GENERIQUE :

ZOZEF : 55 POINTS
CINEMIK : 55 POINTS
RONNIE : 35 POINTS
TITINE : 15 POINTS


DEVOIR DE MEMOIRES :

TITINE : 3 POINTS
RONNIE : 3 POINTS
CINEMIK : 0 POINT


UN PEU D'EXERCICE PHYSIQUE :

CINEMIK : 35 POINTS
ZOZEF : 35 POINTS
RONNIE : 10 POINTS
TITINE : 10 POINTS


LA SEQUENCE DU SPECTATEUR :

ZOZEF : 30 POINTS
RONNIE : 27 POINTS
TITINE : 24 POINTS
CINEMIK : 24 POINTS


REVISONS NOS CLASSIQUES :

ZOZEF : 30 POINTS
RONNIE : 20 POINTS
TITINE : 15 POINTS
CINEMIK : 15 POINTS


TATOUAGES :

ZOZEF : 15 POINTS
RONNIE : 15 POINTS
TITINE : 5 POINTS


ATELIER PEINTURE :

ZOZEF : 35 POINTS
RONNIE : 15 POINTS
TITINE : 15 POINTS
CINEMIK : 15 POINTS


REPLIQUES :

CINEMIK : 54 POINTS
TITINE : 27 POINTS
RONNIE : 24 POINTS

ZOZEF : 15 POINTS


BINOCULAIRES :

CINEMIK : 35 POINTS
RONNIE : 20 POINTS
ZOZEF : 15 POINTS
TITINE : 0 POINT


BLIND TEST :

ZOZEF : 28 POINTS
TITINE : 26 POINTS
RONNIE : 13 POINTS
CINEMIK : 13 POINTS


GROUPES DE CONS :

ZOZEF : 40 POINTS
CINEMIK : 25 POINTS
TITINE : 20 POINTS
RONNIE : 10 POINTS


VRAI OU FAUX :

CINEMIK : 20 POINTS
RONNIE : 19 POINTS

TITINE : 19 POINTS
ZOZEF : 19 POINTS


CONTRE-JOURS ARTISTIQUES (OU PAS) :

ZOZEF : 25 POINTS
RONNIE : 15 POINTS
CINEMIK : 15 POINTS


LA MANCHE BLEU/BLANC/ROUGE :

ZOZEF : 15 POINTS
RONNIE : 10 POINTS
CINEMIK : 10 POINTS
TITINE : 5 POINTS


ACHETES SUR EBAY :

ZOZEF : 5 POINTS
CINEMIK : 5 POINTS
TITINE : 0 POINT


LA SAGA :

TITINE : 20 POINTS
RONNIE : 20 POINTS
ZOZEF : 20 POINTS
CINEMIK : 20 POINTS


LA LUMIERE NE VIENT PAS QUE DU FOND :

ZOZEF : 15 POINTS
RONNIE : 5 POINTS
TITINE : 5 POINTS
CINEMIK : 5 POINTS


LE PETIT DETOURNEMENT :

RONNIE : 10 POINTS
TITINE : 10 POINTS
CINEMIK : 10 POINTS
ZOZEF : 10 POINTS


PAUSE MUSICALE :

RONNIE : 30 POINTS
ZOZEF : 30 POINTS
CINEMIK : 25 POINTS

TITINE : 10 POINTS


DOUBLE TAKE :

ZOZEF : 80 POINTS
CINEMIK : 50 POINTS
RONNIE : 35 POINTS
TITINE : 20 POINTS


IL FAUT QU'UNE PORTE :

ZOZEF : 10 POINTS
CINEMIK : 5 POINTS
TITINE : 0 POINT


LA SURPRISE DU CHEF :

RONNIE : 5 POINTS
CINEMIK : 5 POINTS
ZOZEF : 5 POINTS
TITINE : 5 POINTS


SUJETS DU CAPITALISME :

ZOZEF : 25 POINTS
CINEMIK : 20 POINTS
RONNIE : 15 POINTS

TITINE : 5 POINTS


QCM :

CINEMIK : 40 POINTS
RONNIE : 35 POINTS
TITINE : 30 POINTS

ZOZEF : 20 POINTS


DES FENETRES COMME DES YEUX :

ZOZEF : 45 POINTS
RONNIE : 20 POINTS
CINEMIK : 20 POINTS
TITINE : 5 POINTS



LA SECTION SPECIALE :

ZOZEF : 45 POINTS
CINEMIK : 40 POINTS
RONNIE : 30 POINTS
TITINE
 : 10 POINTS


CES ACTEURS QUI NE VEULENT PAS QU'ON LES FILME :

ZOZEF : 10 POINTS
RONNIE : 5 POINTS
CINEMIK : 5 POINTS


LE ZOOM :

CINEMIK : 10 POINTS
ZOZEF : 2 POINTS


UNE BOUFFEE D'OXYGENE :

CINEMIK : 20 POINTS
ZOZEF : 15 POINTS
RONNIE : 10 POINTS
DADA : 0 POINT


THE PLACE TO BE :

CINEMIK : 30 POINTS
ZOZEF : 10 POINTS
RONNIE : 4 POINTS


MARCHE OU CREVE :

ZOZEF : 35 POINTS
CINEMIK : 30 POINTS
RONNIE : 25 POINTS


BLIND TEST [SPECIAL REPRISES] :

ZOZEF : 87 POINTS
RONNIE : 48 POINTS
CINEMIK : 42 POINTS


SI TU PENSES QUE TON DOS JOUE MIEUX QUE TOI... :

ZOZEF : 65 POINTS
CINEMIK : 25 POINTS


STEP BY STEP :

CINEMIK : 50 POINTS
ZOZEF : 40 POINTS


TOUTES JAUNES :

ZOZEF : 65 POINTS
RONNIE : 45 POINTS
CINEMIK : 45 POINTS


L'ERREUR :

RONNIE : 15 POINTS
CINEMIK : 15 POINTS
ZOZEF : 15 POINTS
DADA : 0 POINT


FALIK :

ZOZEF : 25 POINTS
CINEMIK : 5 POINTS


RECTO / VERSO :

RONNIE : 32 POINTS
ZOZEF : 32 POINTS

CINEMIK : 24 POINTS


DE VIEILLES CONNAISSANCES :

ZOZEF : 85 POINTS
RONNIE : 45 POINTS
ODOMAR : 15 POINTS


LA SECONDE DE JENNIFER CONNELLY :

ZOZEF : 120 POINTS
CINEMIK : 55 POINTS
RONNIE : 50 POINTS
ODOMAR : 6 POINTS


CECI N'EST PAS UN ECRAN :

ZOZEF : 30 POINTS
CINEMIK : 15 POINTS


AMIS DE LA POESIE... :

CINEMIK : 17 POINTS
ZOZEF : 16 POINTS
RONNIE : 13 POINTS


DE PAR LEURS CORPS ENLACES :

ZOZEF : 40 POINTS
CINEMIK : 30 POINTS
RONNIE : 25 POINTS


DOUBLE TAKE [SPECIAL REALISATEURS] :

ZOZEF : 30 POINTS
CINEMIK : 20 POINTS
RONNIE : 15 POINTS


QUI EST-CE QUI VA RANGER TOUT CE BORDEL ? :

ZOZEF : 10 POINTS


SECONDS ROLES :

RONNIE : 45 POINTS
ZOZEF : 40 POINTS
CINEMIK : 35 POINTS
ODOMAR : 0 POINT


DU NOIR SUR LES BRONCHES :

ZOZEF : 50 POINTS
RONNIE : 20 POINTS
CINEMIK : 15 POINTS


JE N'IRAI PAS PAR QUATRE CHEMINS :

ZOZEF : 50 POINTS
CINEMIK : 30 POINTS


L'EVOLUTION DE NOS SOCIETES PAR L'EXEMPLE DU TELEPHONE :

ZOZEF : 35 POINTS
CINEMIK : 25 POINT
S


INCAPABLES DE TENIR DEBOUT :

CINEMIK : 30 POINTS
ZOZEF : 15 POINTS
RONNIE : 5 POINTS

ODOMAR : 0 POINT


WALK WITH ME :

ZOZEF : 35 POINTS
CINEMIK : 25 POINTS
RONNIE : 5 POINTS



LE PRESTIGE DE L'UNIFORME :

ZOZEF : 30 POINTS
RONNIE : 20 POINTS
CINEMIK : 20 POINTS


THE LAST ONE [THE END] :

ZOZEF : 40 POINTS
RONNIE : 20 POINTS


FINAL CUT :

ZOZEF : 108 POINTS


QUESTION SUBSIDIAIRE :

RONNIE : + 100 POINTS
ZOZEF : - 100 POINTS


SECOND ACTE [PREMIERE JOURNEE] :

TITINE : 17 POINTS
DADA : 13 POINTS
ZOZEF : 13 POINTS
ODOMAR : 9 POINTS
CINEMIK : 7 POINTS


SECOND ACTE [DEUXIEME JOURNEE] :

TITINE : 16 POINTS
DADA : 15 POINTS
ZOZEF : 12 POINTS


SECOND ACTE [TROISIEME JOURNEE] :

ZOZEF : 22 POINTS
TITINE : 20 POINTS
CINEMIK : 17 POINTS
DADA : 11 POINTS
ODOMAR : 8 POINTS
RONNIE : 6 POINTS


SECOND ACTE [QUATRIEME JOURNEE] :

ZOZEF : 27 POINTS
TITINE : 18 POINTS
DADA : 17 POINTS
CINEMIK : 11 POINTS
ODOMAR : 8 POINTS


SECOND ACTE [CINQUIEME JOURNEE] :

TITINE : 22 POINTS
ZOZEF : 17 POINTS
DADA : 15 POINTS

CINEMIK : 10 POINTS


SECOND ACTE [SIXIEME JOURNEE] :

DADA : 17 POINTS
TITINE : 15 POINTS
ZOZEF : 12 POINTS
CINEMIK : 10 POINTS


SECOND ACTE [SEPTIEME JOURNEE] :

DADA : 19 POINTS
ZOZEF : 19 POINTS
TITINE : 18 POINTS
CINEMIK : 4 POINTS


SECOND ACTE [HUITIEME JOURNEE] :

DADA : 19 POINTS
CINEMIK : 17 POINTS
ZOZEF : 17 POINTS


SECOND ACTE [NEUVIEME JOURNEE] :

ZOZEF : 22 POINTS
DADA : 12 POINTS

ODOMAR : 10 POINTS
CINEMIK : 10 POINTS


SECOND ACTE [DIXIEME JOURNEE] :

DADA : 27 POINTS
CINEMIK : 24 POINTS
ZOZEF : 19 POINTS
ODOMAR : 17 POINTS


DEMI-FINALES :

ZOZEF : 47 POINTS
DADA : 43 POINTS
ODOMAR : 14 POINTS


FINALE :

ZOZEF :  76 POINTS
DADA :  - 10 POINT
S.




            Nous pouvons donc établir le classement général définitif : 

 

 

ZOZEF 3107 POINTS
RONNIE 1524 POINTS
CINEMIK 1446 POINTS
TITINE 1063 POINTS
SAMOM 789 POINTS
ABORIGINAL 697 POINTS
AKARIZA 672 POINTS
LIMBO 606 POINTS
TOUTDU 490 POINTS
ODOMAR 466 POINTS
DADA 288 POINTS
KENNEBUNKT 194 POINTS
TIGNASSE 162 POINTS
RAYMONDE 135 POINTS
HAMLET 124 POINTS
MOVIE 97 POINTS
MAXLAMENACE_89 95 POINTS
LASINGLA 85 POINTS
GUCHO 84 POINTS
CRE 58 POINTS
TWIG 49 POINTS
DIRTYDIETZ 41 POINTS
HARVEY BOLLOCKS 38 POINTS
NADINE 29 POINTS
CYRILLE 25 POINTS
KRAKOWIAK 23 POINTS
KIRDEC 22 POINTS
DINAUSAURE 20 POINTS
LE SEB 20 POINTS
LOMOK 13 POINTS
JP13 13 POINTS
DICK LAURENT IS DEAD 11 POINTS
ALAN SMITHEE 10 POINTS
TWAITS 8 POINTS
FFX 6 POINTS
ALEXEI 5 POINTS
PREDATOR 5 POINTS
JIPE 5 POINTS
ANONYMOUS 0 POINT
ISA 0 POINT

 

 


            Pour les plus curieux, voici quelques statistiques des points gagnés sur l'ensemble des cinquante nocturnes et des hors séries :

 


VRAI OU FAUX : 

TITINE : 158 POINTS
TOUTDU : 128 POINTS
AKARIZA : 107 POINTS
LIMBO : 101 POINTS
ODOMAR : 99 POINTS
RONNIE : 98 POINTS
ZOZEF : 98 POINTS
ABORIGINAL : 81 POINTS
RAYMONDE : 59 POINTS
MOVIE : 48 POINTS
DADA : 43 POINTS
CINEMIK : 41 POINTS
LASINGLA : 40 POINTS
HARVEY BOLLOCKS : 30 POINTS
TWIG : 28 POINTS
CRE : 28 POINTS
MAXLAMENACE_89 : 25 POINTS
GUCHO : 23 POINTS
NADINE : 21 POINTS
LOMOK : 14 POINTS
JP13 : 13 POINTS
DICK LAURENT IS DEAD : 11 POINTS
SAMOM : 8 POINTS
DINAUSAURE : 8 POINTS
KIRDEC : 8 POINTS
ALEXEI : 5 POINTS

 

QUIZZ :

ODOMAR : 33 POINTS
TOUTDU : 22 POINTS
DADA : 19 POINTS
ZOZEF : 19 POINTS
LIMBO : 16 POINTS
ABORIGINAL : 11 POINTS
MOVIE : 7 POINTS
TWIG : 6 POINTS
NADINE : 6 POINTS
RAYMONDE : 6 POINTS
GUCHO : 4 POINTS
ALAN SMITHEE : 2 POINTS
CRE : 2 POINTS
LOMOK : 2 POINTS
TITINE : 2 POINTS
HARVEY BOLLOCKS : 1 POINT

 

LANTERNE MAGIQUE :

ABORIGINAL : 17 POINTS
ODOMAR : 16 POINTS
TOUTDU : 14 POINTS
LIMBO : 12 POINTS
SAMOM : 9 POINTS
ALAN SMITHEE : 8 POINTS
GUCHO : 8 POINTS
MOVIE : 6 POINTS
HARVEY BOLLOCKS : 2 POINTS

 

RESUME :

ODOMAR : 15 POINTS
TITINE : 10 POINTS
LIMBO : 5 POINTS
SAMOM : 5 POINTS
RONNIE : 5 POINTS
CRE : 4 POINTS
TOUTDU : 3 POINTS

 

GENERIQUES :

LE SEB : 20 POINTS
TWIG : 14 POINTS
GUCHO : 8 POINTS
CRE : 6 POINTS
ODOMAR : 6 POINTS
LIMBO : 4 POINTS
RAYMONDE : 2 POINTS

 

QUI SUIS-JE ? :

ABORIGINAL : 12 POINTS
TOUTDU : 10 POINTS
ZOZEF : 5 POINTS
MOVIE : 4 POINTS
LIMBO: 4 POINTS
ODOMAR : 2 POINTS
TITINE : 2 POINTS

 

BLIND TEST :

ZOZEF : 243 POINTS
TITINE : 106 POINTS
RONNIE : 95 POINTS
CINEMIK : 79 POINTS
LIMBO : 59 POINTS
AKARIZA : 49 POINTS
ABORIGINAL : 40 POINTS
DADA : 35 POINTS
SAMOM : 17 POINTS
TIGNASSE : 12 POINTS
RAYMONDE : 10 POINTS
ZELDER : 10 POINTS
ODOMAR : 10 POINTS
TOUTDU : 8 POINTS
TWIG : 6 POINTS
MOVIE : 6 POINTS
GUCHO : 6 POINTS
KENNEBUNKT : 6 POINTS
CRE : 5 POINTS
NADINE : 4 POINTS
MAXLAMENACE_89 : 4 POINTS
DIRTYDIETZ : 3 POINTS
LOMOK : 2 POINTS

 

QUESTION SUBSIDIAIRE :

RONNIE : + 125 POINTS
ABORIGINAL : + 23 POINTS
AKARIZA : + 15 POINTS
MOVIE : + 15 POINTS
TITINE : + 15 POINTS
CRE : + 10 POINTS
GUCHO : + 10 POINTS
MAXLAMENACE_89 : + 10 POINTS
SAMOM : + 10 POINTS
RAYMONDE : + 5 POINTS
DADA : 0 POINT
TWIG : - 5 POINTS
CINEMIK : - 10 POINTS
HARVEY BOLLOCKS : - 10 POINTS
LOMOK :  - 10 POINTS
LIMBO : - 10 POINTS
LASINGLA : - 15 POINTS
ODOMAR : - 20 POINTS
TOUTDU : - 40 POINTS
ZOZEF : - 100 POINTS

 

DEVOIR DE MEMOIRES :

ZOZEF : 29 POINTS
TITINE : 23 POINTS
ODOMAR : 22 POINTS
DADA : 18 POINTS
RONNIE : 13 POINTS
CINEMIK : 11 POINTS
MOVIE : 5 POINTS
DIRTYDIETZ : 5 POINTS
TOUTDU : 5 POINTS
LIMBO : 5 POINTS
TIGNASSE : 5 POINTS
MAXLAMENACE_89 : 5 POINTS
AKARIZA : 5 POINTS
KENNEBUNKT : 5 POINTS
ABORIGINAL : 5 POINTS

 

REPLIQUES :

CINEMIK : 70 POINTS
TITINE : 45 POINTS
RONNIE : 31 POINTS
ZOZEF : 22 POINTS
TOUTDU : 21 POINTS
AKARIZA : 10 POINTS
LIMBO : 8 POINTS
ODOMAR : 4 POINTS
MOVIE : 3 POINTS
DADA : 3 POINTS
ABORIGINAL : 2 POINTS
RAYMONDE : 1 POINT
SAMOM : 1 POINT

 

SCENE :

KENNEBUNKT : 20 POINTS
TITINE : 10 POINTS
CINEMIK : 6 POINTS
LOMOK : 5 POINTS
AKARIZA : 5 POINTS
SAMOM : 5 POINTS
RONNIE : 5 POINTS
ZOZEF : 0 POINT

 

UN PAR UN :

AKARIZA : 100 POINTS
ABORIGINAL : 62 POINTS
ZOZEF : 62 POINTS
SAMOM : 50 POINTS
HAMLET : 50 POINTS
GUCHO : 31 POINTS
TOUTDU : 30 POINTS
LIMBO : 5 POINTS
CINEMIK : 5 POINTS
TITINE : 0 POINT

 

LA SAGA :

ZOZEF : 218 POINTS
TITINE : 184 POINTS
ABORIGINAL : 164 POINTS
SAMOM : 150 POINTS
AKARIZA : 128 POINTS
RONNIE : 128 POINTS
CINEMIK :116 POINTS
LIMBO : 112 POINTS
TIGNASSE : 72 POINTS
TOUTDU : 60 POINTS
LASINGLA : 60 POINTS
ODOMAR : 40 POINTS
DIRTYDIETZ : 30 POINTS
RAYMONDE : 26 POINTS
KIRDEC : 14 POINTS
DINAUSAURE : 12 POINTS
GUCHO : 6 POINTS
HARVEY BOLLOCKS : 2 POINTS

 

LA GRANDE FAMILLE DU CINEMA :

SAMOM : 43 POINTS
ODOMAR : 19 POINTS
AKARIZA : 5 POINTS
LIMBO : 14 POINTS
TOUTDU : 8 POINTS
HARVEY BOLLOCKS : 6 POINTS
ZOZEF : 6 POINTS
RAYMONDE : 5 POINTS
ABORIGINAL : 5 POINTS
TITINE : 5 POINTS
HAMLET : 3 POINTS

 

RECTO / VERSO :

RONNIE : 32 POINTS
ZOZEF : 32 POINTS
ODOMAR : 15 POINTS

TOUTDU : 2 POINTS

 

LE FILM DANS LE FILM :

ZOZEF : 27 POINTS
LIMBO : 18 POINTS
CINEMIK : 13 POINTS
MAXLAMENACE_89 : 10 POINTS
TOUTDU : 8 POINTS
AKARIZA : 6 POINTS
TITINE : 5 POINTS
RONNIE : 4 POINTS
ODOMAR : 3 POINTS
LIMBO : 2 POINTS
ABORIGINAL : 1 POINT
DADA : 1 POINT
ZELDER : 0 POINT

 

LA PHOTO MYSTERE :

LIMBO : 19 POINTS
CINEMIK : 14 POINTS
ZOZEF : 10 POINTS
RONNIE : 9 POINTS
ODOMAR : 7 POINTS
KENNEBUNKT : 7 POINTS
TOUTDU : 5 POINTS
TITINE : 3 POINTS
DADA : 3 POINTS
ABORIGINAL : 2 POINTS
SAMOM : 2 POINTS
ZELDER : 0 POINT

 

L'ERREUR :

CINEMIK : 26 POINTS
ZOZEF : 20 POINTS
RONNIE : 18 POINTS
ODOMAR : 5 POINTS
DADA : 4 POINTS
TOUTDU : 3 POINTS
LIMBO : 3 POINTS
GUCHO : 3 POINTS
AKARIZA : 3 POINTS
SAMOM : 3 POINTS
TITINE : 3 POINTS

 

LA SEQUENCE DU SPECTATEUR :

RONNIE : 88 POINTS
ZOZEF : 52 POINTS
TITINE : 45 POINTS
CINEMIK : 43 POINTS
ABORIGINAL : 38 POINTS
SAMOM : 29 POINTS
KENNEBUNKT : 28 POINTS
LIMBO : 17 POINTS
ODOMAR : 17 POINTS
DADA : 14 POINTS
TOUTDU : 13 POINTS
AKARIZA : 10 POINTS
HAMLET : 5 POINTS
ZELDER : 5 POINTS
HARVEY BOLLOCKS : 3 POINTS
TWAITS : 3 POINTS

 

LA SECTION SPECIALE :

ZOZEF : 84 POINTS
SAMOM : 80 POINTS
LIMBO : 44 POINTS
TOUTDU : 41 POINTS
ABORIGINAL : 40 POINTS
CINEMIK : 40 POINTS
DADA : 33 POINTS
RONNIE : 30 POINTS
TITINE : 25 POINTS
AKARIZA : 23 POINTS
HAMLET : 18 POINTS
ODOMAR : 11 POINTS
TIGNASSE : 6 POINTS
RAYMONDE : 3 POINTS
MOVIE : 3 POINTS
HARVEY BOLLOCKS : 3 POINTS

 

LE PETIT DETOURNEMENT :

TITINE : 25 POINTS
CINEMIK : 18 POINTS
RONNIE : 16 POINTS
ZOZEF : 10 POINTS
TOUTDU : 6 POINTS
AKARIZA : 6 POINTS
LIMBO : 6 POINTS
ABORIGINAL : 4 POINTS
DIRTYDIETZ : 3 POINTS
MAXLAMENACE_89 : 3 POINTS

 

LES GRANDES INTERROGATIONS :

SAMOM : 33 POINTS
RONNIE : 25 POINTS
ZOZEF : 24 POINTS
ABORIGINAL : 6 POINTS
AKARIZA : 6 POINTS
TIGNASSE : 6 POINTS
TOUTDU : 3 POINTS
LIMBO : 3 POINTS
CRE : 3 POINTS
DADA : 3 POINTS
TITINE : 3 POINTS

 

MAXI BLIND TEST :

AKARIZA : 20 POINTS
ZOZEF : 18 POINTS
CINEMIK : 9 POINTS
TOUTDU : 6 POINTS

 

L'AFFICHE :

SAMOM : 25 POINTS
LIMBO : 10 POINTS
ABORIGINAL : 5 POINTS
HAMLET : 5 POINTS
ZOZEF : 5 POINTS
KENNEBUNKT : 5 POINTS

 

TATOUAGES :

SAMOM : 55 POINTS
RONNIE : 30 POINTS
ZOZEF : 23 POINTS
TITINE : 18 POINTS
AKARIZA : 15 POINTS
LIMBO : 10 POINTS
MAXLAMENACE_89 : 10 POINTS
ABORIGINAL : 10 POINTS
TIGNASSE : 5 POINTS
HAMLET : 5 POINTS
KENNEBUNKT : 5 POINTS
CYRILLE : 5 POINTS
CINEMIK : 4 POINTS
DADA : 3 POINTS

 

LES MOTS POUR LE DIRE :

ZOZEF : 32 POINTS
LIMBO : 24 POINTS
RAYMONDE : 18 POINTS
TOUTDU : 10 POINTS
AKARIZA : 10 POINTS
MAXLAMENACE_89 : 10 POINTS
TITINE : 10 POINTS
SAMOM : 6 POINTS
ABORIGINAL : 4 POINTS
KENNEBUNKT : 4 POINTS
RONNIE : 4 POINTS
ODOMAR : 2 POINTS

 

LE ZOOM :

CINEMIK : 20 POINTS
TOUTDU : 10 POINTS
AKARIZA : 8 POINTS
LIMBO : 8 POINTS
ODOMAR : 4 POINTS
ZOZEF : 4 POINTS
TITINE : 2 POINTS

 

QCM :

RONNIE : 73 POINTS
ZOZEF : 54 POINTS
CINEMIK : 40 POINTS
TITINE : 40 POINTS
AKARIZA : 20 POINTS
ODOMAR : 18 POINTS
TOUTDU : 14 POINTS
LIMBO : 12 POINTS

 

THE LAST ONE :

ZOZEF : 187 POINTS
SAMOM : 149 POINTS
RONNIE : 85 POINTS
AKARIZA : 56 POINTS
ABORIGINAL : 55 POINTS
TOUTDU : 39 POINTS
TITINE : 28 POINTS
ODOMAR : 24 POINTS
TIGNASSE : 21 POINTS
HAMLET : 15 POINTS
LIMBO : 13 POINTS
KENNEBUNKT : 12 POINTS
DADA : 7 POINTS
GUCHO : 5 POINTS
MAXLAMENACE_89 : 5 POINTS
DADA : 2 POINTS

 

DOUBLE TAKE :

ZOZEF : 210 POINTS
CINEMIK : 93 POINTS
TITINE : 90 POINTS
SAMOM : 75 POINTS
RONNIE : 60 POINTS
LIMBO : 45 POINTS
ODOMAR : 45 POINTS
ABORIGINAL : 40 POINTS
HAMLET : 25 POINTS
KENNEBUNKT : 25 POINTS
TIGNASSE : 15 POINTS
TOUTDU : 5 POINTS
TWAITS : 5 POINTS
PREDATOR : 5 POINTS
AKARIZA : 5 POINTS
DADA : 5 POINTS

 

LA SURPRISE DU CHEF :

TITINE : 31 POINTS
ZOZEF : 25 POINTS
CINEMIK : 24 POINTS
DADA : 19 POINTS
RONNIE : 12 POINTS
ODOMAR : 9 POINTS
LIMBO : 7 POINTS
SAMOM : 7 POINTS
AKARIZA : 7 POINTS
HAMLET : 5 POINTS
ZELDER : 5 POINTS

 

FINAL CUT :

ZOZEF : 124 POINTS
ABORIGINAL : 23 POINTS
TITINE : 10 POINTS
DADA : 9 POINTS
JIPE : 5 POINTS
TOUTDU : 4 POINTS
AKARIZA : 2 POINTS
ODOMAR : 2 POINTS
RONNIE : 1 POINT

 

SUPER LANTERNE MAGIQUE :

KENNEBUNKT : 30 POINTS
TOUTDU : 27 POINTS
AKARIZA : 26 POINTS

 

REPLIQUES A CHOIX MULTIPLE :

ZOZEF : 80 POINTS
TITINE : 72 POINTS
RONNIE : 56 POINTS
CINEMIK : 36 POINTS
KENNEBUNKT : 32 POINTS
ABORIGINAL : 20 POINTS
SAMOM : 20 POINTS
TIGNASSE : 20 POINTS
LIMBO : 20 POINTS
TOUTDU : 20 POINTS
AKARIZA : 18 POINTS

 

SANS LEGENDE :

ZOZEF : 25 POINTS
CINEMIK : 7 POINTS
TITINE : 7 POINTS
RONNIE : 6 POINTS
KENNEBUNKT : 5 POINTS
AKARIZA : 5 POINTS
ABORIGINAL : 5 POINTS
ODOMAR : 5 POINTS
DADA : 2 POINTS
ODOMAR : 0 POINT

 

STEP BY STEP :

CINEMIK : 58 POINTS
ZOZEF : 50 POINTS
DADA : 6 POINTS
HAMLET : 5 POINTS
KRAKOWIAK : 5 POINTS
ODOMAR : 4 POINTS
ABORIGINAL : 2 POINTS
FFX : 0 POINT

 

THE PLACE TO BE :

CINEMIK : 34 POINTS
ZOZEF : 29 POINTS
RONNIE : 23 POINTS
SAMOM : 11 POINTS
TITINE : 4 POINTS
ZELDER : 3 POINTS
DADA : 3 POINTS

 

LE PRESTIGE DE L'UNIFORME :

ZOZEF : 46 POINTS
RONNIE : 20 POINTS
CINEMIK : 20 POINTS

 

SI TU PENSES QUE TON DOS JOUE MIEUX QUE TOI... :

ZOZEF : 75 POINTS
CINEMIK : 25 POINTS
TITINE : 2 POINTS

 

DU POINT DE VUE DES ARMES :

SAMOM : 10 POINTS
ZOZEF : 6 POINTS

 

IL FAUT QU'UNE PORTE :

ZOZEF : 16 POINTS
CINEMIK : 5 POINTS
MAXLAMENACE_89 : 2 POINTS
SAMOM : 2 POINTS
TITINE : 0 POINT

 

ON NE S'EN EST PAS APERCU MAIS ILS ETAIENT AU GENERIQUE :

ZOZEF : 73 POINTS
CINEMIK : 57 POINTS
RONNIE : 35 POINTS
TITINE : 15 POINTS
DADA : 2 POINTS

 

COMME IL ETAIT ECRIT :

KRAKOWIAK : 18 POINTS
ZOZEF : 11 POINTS
DADA : 2 POINTS
CINEMIK : 2 POINTS
RONNIE : 1 POINT
TITINE : 1 POINT

 

JE N'IRAI PAS PAR QUATRE CHEMINS :

ZOZEF : 56 POINTS
CINEMIK : 30 POINTS
KRAKOWIAK : 0 POINT

 

NOS AMIES LES BETES :

ZOZEF : 6 POINTS
FFX : 6 POINTS
SAMOM : 4 POINTS

 

DES PIEDS ET DES MAINS :

ZOZEF : 4 POINTS
SAMOM : 2POINTS
FFX : 0 POINT

 

CES ACTEURS QUI NE VEULENT PAS QU'ON LES FILME :

ZOZEF : 20 POINTS
TITINE : 6 POINTS
RONNIE : 5 POINTS
CINEMIK : 5 POINTS
ODOMAR : 0 POINT

 

ACHETES SUR EBAY :

ZOZEF : 10 POINTS
CINEMIK : 5 POINTS
SAMOM : 4 POINTS
TITINE : 0 POINT

 

PAUSE MUSICALE :

ZOZEF : 56 POINTS
RONNIE : 30 POINTS
CINEMIK : 25 POINTS
TITINE : 10 POINTS
TITINE : 4 POINTS
SAMOM : 0 POINT

 

LE CHOC DES PHOTOS :

ZOZEF : 8 POINTS
SAMOM : 0 POINT
TITINE : 0 POINT

 

L'EVOLUTION DE NOS SOCIETES PAR L'EXEMPLE DU TELEPHONE :

ZOZEF : 39 POINTS
CINEMIK : 25 POINTS
ODOMAR : 0 POINT

 

REVISONS NOS CLASSIQUES :

ZOZEF : 70 POINTS
RONNIE : 20 POINTS
TITINE : 16 POINTS
CINEMIK : 16 POINTS
CYRILLE : 12 POINTS
AKARIZA : 10 POINTS
ODOMAR : 9 POINTS
DADA : 9 POINTS

 

DU NOIR SUR LES BRONCHES :

ZOZEF : 62 POINTS
RONNIE : 20 POINTS
CINEMIK : 15 POINTS

 

CONTRE-JOURS ARTISTIQUES (OU PAS) :

ZOZEF : 33 POINTS
RONNIE : 15 POINTS
CINEMIK : 15 POINTS
TITINE : 0 POINT

 

UNE BOUFFEE D'OXYGENE :

CINEMIK : 20 POINTS
TITINE : 4 POINTS
ZOZEF : 19 POINTS
RONNIE : 10 POINTS
CYRILLE : 0 POINT
DADA : 0 POINT

 

CECI N'EST PAS UN ECRAN :

ZOZEF : 32 POINTS
CINEMIK : 15 POINTS
CYRILLE : 6 POINTS
TITINE : 2 POINTS

 

A LA BONNE HEURE :

ZOZEF : 2 POINTS
CYRILLE : 0 POINT

 

L'HISTOIRE AURA RAISON DE NOUS :

ZOZEF : 6 POINTS
CYRILLE : 4 POINTS
TITINE : 0 POINT 

 

INCAPABLES DE TENIR DEBOUT :

CINEMIK : 30 POINTS
ZOZEF : 25 POINTS
ODOMAR : 4 POINTS
RONNIE : 5 POINTS
TITINE : 0 POINT

 

FALIK :

ZOZEF : 27 POINTS
CINEMIK : 5 POINTS
CYRILLE : 2 POINTS
ODOMAR : 0 POINT

 

DESSINE-MOI UN DESSIN :

ZOZEF : 14 POINTS
TITINE : 6 POINTS
CINEMIK : 4 POINTS
CYRILLE : 2 POINTS 

 

BINOCULAIRES :

CINEMIK : 39 POINTS
ZOZEF : 27 POINTS
RONNIE : 20 POINTS
CYRILLE : 4 POINTS
TITINE : 2 POINTS
ODOMAR : 0 POINT
TITINE : 0 POINT

 

DE VIEILLES CONNAISSANCES :

CINEMIK : 20 POINTS
ZELDER : 5 POINTS
 

 

MON COIFFEUR EXERCE SANS DIPLOME :

CINEMIK : 5 POINTS

 

UN PEU D'EXERCICE PHYSIQUE :

CINEMIK : 35 POINTS
ZOZEF : 35 POINTS
RONNIE : 10 POINTS
TITINE : 10 POINTS

 

DE PAR LEURS CORPS ENLACES :

ZOZEF : 40 POINTS
CINEMIK : 30 POINTS
RONNIE : 25 POINTS
 

 

GROUPES DE CONS :

ZOZEF : 40 POINTS
CINEMIK : 25 POINTS
TITINE : 20 POINTS
RONNIE : 10 POINTS
ODOMAR : 0 POINT

 

L1ETL0TRE :

ZOZEF : 10 POINTS
CINEMIK : 4 POINTS
KENNEBUNKT : 4 POINTS
TITINE : 2 POINT
S 

 

LA MANCHE BLEUE :

ZOZEF : 10 POINTS
CINEMIK : 8 POINTS
TITINE : 5 POINTS
RONNIE : 5 POINT
S

 

LA MANCHE BLANCHE :

ZOZEF : 6 POINTS
RONNIE : 5 POINTS
CINEMIK : 1 POINT

 

LA MANCHE ROUGE :

ZOZEF : 15 POINTS
CINEMIK : 7 POINT
S

 

ATELIER PEINTURE :

ZOZEF : 35 POINTS
RONNIE : 15 POINTS
TITINE : 15 POINTS
CINEMIK : 15 POINT
S

 

LA LUMIERE NE VIENT PAS QUE DU FOND :

ZOZEF : 15 POINTS
RONNIE : 5 POINTS
TITINE : 5 POINTS
CINEMIK : 5 POINT
S

 

SUJETS DU CAPITALISME :

ZOZEF : 25 POINTS
CINEMIK : 20 POINTS
RONNIE : 15 POINTS
TITINE : 15 POINTS

 

DES FENETRES COMME DES YEUX :

ZOZEF : 45 POINTS
RONNIE : 20 POINTS
CINEMIK : 20 POINTS
TITINE : 5 POINT
S

 

MARCHE OU CREVE :

ZOZEF : 35 POINTS
CINEMIK : 30 POINTS
RONNIE : 25 POINTS

 

TOUTES JAUNES :

ZOZEF : 65 POINTS
RONNIE : 45 POINTS
CINEMIK : 45 POINT
S

 

LA SECONDE DE CINEMA :

ZOZEF : 120 POINTS
CINEMIK : 55 POINTS
RONNIE : 50 POINTS
ODOMAR : 6 POINT
S

 

AMIS DE LA POESIE... :

CINEMIK : 17 POINTS
ZOZEF : 16 POINTS
RONNIE : 13 POINT
S

 

QUI EST-CE QUI VA RANGER TOUT CE BORDEL ? :

ZOZEF : 10 POINTS

 

SECONDS ROLES :

RONNIE : 45 POINTS
ZOZEF : 40 POINTS
CINEMIK : 35 POINTS
ODOMAR : 0 POINT

 

WALK WITH ME :

ZOZEF : 35 POINTS
CINEMIK : 25 POINTS
RONNIE : 5 POINTS

 

DEPARTEMENT DES FORMES EN RELIEF :

ZOZEF : 7 POINTS
CINEMIK : 4 POINTS
RONNIE : 1 POINT
TITINE : 1 POINT
ODOMAR : 1 POINT

 

GRILLES ET BARREAUX :

CINEMIK : 4 POINTS
ZOZEF : 3 POINTS
TITINE : 1 POIN
T

 

GRAND LUXE :

CINEMIK : 1 POINT
ZOZEF : 1 POIN
T

 

DEBIT DE BOISSONS :

ZOZEF : 2 POINTS
ODOMAR : 1 POINT
CINEMIK : 1 POIN
T

 

CRITIQUE :

Personne n'a marqué de points.

 

 




            Et maintenant voici le palmarès de toutes les nocturnes  :

- ZOZEF (13 victoires)
- CINEMIK (6)
- TOUTDU (4)
- LIMBO (3)
- AKARIZA (3)
- ODOMAR (3)
- ABORIGINAL (2)
- SAMOM (2)
- TITINE (2)
- CRE
- MOVIE
- GUCHO
- MAXLAMENACE_89.

            Et pour les nocturnes hors-série, Samom reste est en tête :

- SAMOM (4)
- LIMBO (3)
- TITINE (2)
- ZOZEF (2)
- ODOMAR
- RONNIE.




            Félicitations à Zozef qui remporte donc la dernière nocturne de LA LUMIERE VIENT DU FOND, et bravo à tous ceux qui ont participé au cours de ces cinquante nocturnes.

Zozef recevra prochainement le cadeau qu'il a choisi.

            Voilà, je pense qu'on a fait pas mal le tour de la question et comme dit un proverbe tibétain : « On se lasse de tout. Sauf de comprendre ». Je vous laisse réfléchir là-dessus. Je clos le chapitre.

Jusqu'au prochain :-)

24 juin 2019 1 24 /06 /juin /2019 20:00

            C'est ici, c'est maintenant, c'est le World Wide Cinema Lovers Championship Masters of the Best Moviegoers 2019 ever forever and beyond : la grande finale de la dernière nocturne organisée par LA LUMIERE VIENT DU FOND. Tenue de gala obligatoire pour tous les participants devant leur ordinateur, coupe de champagne à portée de main, sourire en coin de circonstance et cerveaux sérieusement affûtés, voici poindre les dernières questions qui révéleront qui de Zozef ou de Dada sera le grand gagnant définitivement révéré.

Avant cela, saluons Odomar et Cinémik qui nous ont quittés au stade des demi-finales, mais en ayant brillamment écrit leur nom dans l'Histoire des nocturnes.

            Après 6 mois de combats acharnés, c'est finalement Zozef et Dada qui vont devoir s'affronter et engranger le plus de points possibles. Le niveau des questions se relève d'autant plus ; la victoire devant être éclatante et forcément sublime. Que les dieux du cinéma qui n'existent pas soient avec vous !

 

            Les commentaires sont modérés. Ils ne peuvent être laissés qu'entre 20 heures et 08 heures. Tout commentaire laissé en dehors de ces horaires sera irrémédiablement détruit.

            Vu la longueur des questions, vous pouvez faire vos propositions sur plusieurs commentaires. Attention : fin de la finale et donc des propositions : le 30 juin à minuit pile.

 

 

 

 

1. 2019 : ces films sortis en France cette année. Retrouvez leur titre (pour 1 point)

1.



2.



3.



4.



5.



6. (Attention ! Ce film n'est pas sorti dans les salles françaises mais en V.O.D.)



7.



8.



9.



10.



11.



12. (Attention ! Ce film n'est pas sorti dans les salles françaises mais en V.O.D.)



13.



14.



15.



16.



17.



18.



19.



20.

 

 

2. REPLIQUES

Pour 1 point : Excusez-la, elle est comme d'habitude.

Pour 2 points : N'aie pas peur. Je vais te donner le choix que je n'ai jamais eu.

Pour 3 points : Ce n'est pas ma façon de penser qui a fait mon malheur. C'est celle des autres.

Pour 4 points : Il vaut mieux mille pattes pour aller au Ciel, que deux pour aller en Enfer.

Pour 5 points : On n'imite pas le son du saxo avec une flûte.

 

 

3. LA PHOTO MYSTERE : trouvez comment se nomme ce chien (pour 5 points)

LA PHOTO MYSTERE

 

 

4. LA SAGA : nous jouons avec la saga X-MEN (2 points pour chaque bonne réponse). Je vous rappelle les films de la saga :

X-MEN

X-MEN 2

X-MEN, L’AFFRONTEMENT FINAL

X-MEN ORIGINS : WOLVERINE

X-MEN : LE COMMENCEMENT

WOLVERINE : LE COMBAT DE L’IMMORTEL

X-MEN : DAYS OF FUTURE PAST

X-MEN : APOCALYPSE

LOGAN

X-MEN : DARK PHOENIX

 

1. Dans quel film un enfant aux yeux vairons est congelé ?

2. Dans quel film Hugh Jackman ne fume-t-il pas le cigare ?

3. Dans quel film Hugh Jackman fait de la boxe contre un obèse ?

4. Dans quel film Hugh Jackman emprunte la moto de Scott Summers ?

5. Dans quel film un groupe de touristes fait une visite de la Maison-Blanche ?

6. Dans quel film un hélicoptère est piloté par un mutant ?

7. Dans quel film une scène se déroule dans une fête foraine à Springfield dans l’Ohio ?

8. Dans quel film le pont de San Francisco est-il détruit ?

9. Quel film se termine par un plan sur un plateau d’échecs ?

10. Dans quel film Hugh Jackman se fait tirer deux balles dans le dos ?

 

 

5. BLIND TEST (1 point pour chaque extrait)

1.
 
 
2.
 
 
3.
 
 
4.
 
 
5.
 
 
6.
 
 
7.
 
 
8.
 
 
9.
 
 
10.
 
 
11.
 
 
12.
 
 
13.
 
 
14.
 
 
15.
 
 
16.
 
 
17.
 
 
18.
 
 
19.
 
 
20.
 

 

 

6. ACHETES SUR EBAY (1 point pour chaque bonne réponse)

1.



2.



3.



4.



5.



6.



7.



8.



9.



10.



11.



12.



13.



14.



15.



16.



17.



18.



19.



20.

 

 

7. JUSQU'A LA MORT : citez les films dans lesquels James Cagney meurt (1 point pour chaque bonne réponse, 1 point en moins pour chaque mauvaise réponse)

 

 

8. LA SECTION SPECIALE (2 points pour chaque bonne réponse)

1.



2.



3.

 

 

9. LETTRE : quel réalisateur britannique laissa cette lettre (évidemment traduite en français) avant de se suicider ? (3 points)

A TOUS CEUX QUE J’AIME,

                Ne me pleurez pas – mes nerfs sont à bout et je suis au supplice jour et nuit depuis un an – sauf quand je m’endors avec des somnifères (…) J’ai eu une vie merveilleuse mais elle touche à sa fin, mes nerfs vont de plus en plus mal et je redoute qu’ils ne m’emportent (…) L’avenir n’est que vieillesse et douleur (…) Ma dernière volonté est d’être incinéré afin que personne ne vienne pleurer sur ma tombe – personne n’est à mettre en cause.

 

 

10. LA SEQUENCE DU SPECTATEUR (2 points)

 

 

11. LA SURPRISE DU CHEF : en avril 1949, quels étaient les 19 réalisateurs sous contrat à la M.G.M ? (1 point pour chaque nom correct, 1 point en moins pour chaque mauvaise réponse)

 

 

12. STEP BY STEP : remettez ces images dans l'ordre chronologique du film THE ARTIST (2 points pour la bonne combinaison)

1.



2.



3.



4.



5.



6.



7.

 

 

13. QUIZZ (4 points)

Ken Richmond a joué dans LES FORBANS DE LA NUIT. Mais pour quoi est-il plus connu ? 

 

14. Ce jeu se joue en deux temps. D'abord vous devez retrouver les films des 10 images ci-dessous (pour 1 point chacune). Ensuite, vous devez trouver leur point commun (pour 5 points). Vous pouvez évidemment faire une proposition même si vous n'avez pas trouvé la totalité des films.

1.



2.



3.



4.



5.



6.



7.



8.



9.



10.

 

 

15. CRITIQUE : vous devez retrouver de quel film parle cette critique (pour 4 points). Le titre, ainsi que certains noms d'artistes et de personnages ont été volontairement retirés et mis entre guillemets.

            Dire d'un film qui'il est « social » n'est pas, en général, un service à lu rendre. On peut encore aggraver son cas en parlant de naturalisme. Puis, par sadisme, y ajouter quelques mots bien sentis sur le théâtre filmé. Porter enfin l'estocade finale en disant : et quelle performance d'acteur.

            Or, il faut bien se rendre à l'évidence, [X] est une pièce « sociale » mise en film dans le cadre de l'esthétique naturaliste, et où l'on a taillé à plaisir la part du lion à [1]. Enfin, à vue de nez, le film dure deux bonnes heures, bien sonnées. Au départ, on se dit qu'on n'est pas venu là pour rigoler.

            Pourtant, [X] est un grand et beau film, qui sans doute n'éblouit pas, mais qui réussit à toucher même un cœur extra sec, comme le mien, et par les moyens les plus honnêtes, sans plaider, sans prêcher, sans agiter de mouchoir. [2], me disent ses amis français, ne s'est pas intéressé à l'aspect « social » de sa pièce, seulement à l'histoire de l'homme qu'il racontait : si sa pièce porte au-delà d'un individu, il se défend de l'avoir cherché. Sans doute faut-il voir là le secret de sa discrétion, sur le plan de la thèse.

            « Enrichissez-vous » disait [3]. « Ce qui est bon pour [4] est bon pour les U.S.A., et inversement » proteste [5], au moment où le Congrès lui demande de se débarrasser de son portefeuille d'actions pour accepter d'être ministre dans le réent cabinet [6] ; et les journaux furent emplis de ce conflit cornélien, perdre des sous, ou renoncer à être ministre ; il est ministre, merci ; il y a encore de l'amour de la patrie dans l'air. Je discutais l'autre jour du point de savoir si beaucoup d'Américains croient encore qu'on peut devenir Henry Ford en commençant par vendre des journaux, ou ramasser dans la rue un vieux clou rouillé. En tout cas, admettant que le drame des jeunes Américains soit précisément de rigoler quand on leur dit ça, le drame de la génération du [X] d'[2] est de l'avoir cru dur comme la Bible.

            Le monde de la « free entreprise » le monde où l'on monte les barreaux de l'échelle sociale selon son travail et son mérite, le monde où les bons vendeurs réussissent et transcendent leur vie, présente à coup sûr le revers que dévoile ce film austère, difficile et passionnant. L'histoire d'un raté commercial, sentimental et familial ne procure aucune joyeuse détente. On grince des dents. On souffre. Mais il y a des moments d'une étonnante grandeur.

            L'oeuvre complète de [7] n'est pas présente à ma mémoire. Je ne saurais donc prétendre à quelque critique scientifique. Le découpage, la construction du film sont d'une grande vigueur. La juxtaposition perpétuelle du monde imaginaire, du monde présent, et du passé, le passage continuel d'un de ces trois plans à l'autre donne une singulière puissance dramatique, une valeur exceptionnelle à une histoire dont le propos délibéré est de cantonner dans le quotidien, le terne, voire le vulgaire.

            Il y a peu d'exemples d'un remplacement aussi habile et aussi convaincant du temps réel par le temps dramatique ; dans le style naturaliste, on n'avait jamais vu ça.

            [1] est en piste d'un bout du film à l'autre. Il doit y avoir bien peu de plans dont il n'est pas. Il joue de tous les registres de son petit orgue personnel. Je n'aime ni les passages crispés, ni les passages lyriques ou hallucinés. Il est extraordinaire, pour tout le reste, et sa présence est convaincante. Il est rare qu'un film américain repose presque entièrement sur les épaules d'un acteur ; il est encore plus rare de voir que son échine ne plie pas ; [1] est ici l'artisan principal de l'émotion.

            Comme d'habitude, ce qui paraît le plus faible dans le film est ce qui tenait probablement le plus au cœur des auteurs. Les variations sur le mythe du père, et du père déchu, sont mises en lumière, comme le moteur principal du drame. C'est ce qui m'a le moins convaincu. Sans doute le mythe du père américain est-il moins important que le mythe de la mère américaine, la fameuse « mom » dont [8] eut bien dû citer l'importance dans la misogynie américaine, dont il est la clé. En particulier, le nœud dramatique du film, le père surpris par son fils au moment où il commet le péché avec une femme de basse moralité reconnaissable à sa lingerie noire, est, tout important que soit le puritanisme et l'horreur de la chair dans la morale familiale américaine, d'une relative faiblesse.

            Le véritable tragique est ailleurs. La société américaine évolue. On ne juge peut-être plus aujourd'hui absolument un homme d'après son revenu. La pratique du « il vaut tant de dollars » est encore importante. Elle était l'essentiel de la vie sociale, pour la génération du [X]. Le raz de marée électoral qui vient de porter au pouvoir les républicains montre que la conception de « l'american way of life » conçue comme un lien nécessaire capacité-réussite est loin d'être ébranlée. Ce film la met courageusement en doute. Inutile de chercher ailleurs la source de l'émotion qu'il procure.

 

 

16. DOUBLE TAKE : chacune de vos propositions doit coupler le nom de la personne sur l'image ainsi que le titre du film en question (5 points pour chaque binôme). Ensuite, vous devez trouver ce qui relie tous ces comédiens et comédiennes (pour 20 points). Vous pouvez évidemment faire une proposition même si vous n'avez pas trouvé l'intégralité.

1.



2.



3.



4.



5.



6.



7.



8.



9.



10.



11.



12.



13.



14.



15.



16.



17.



18.



19.



20.



21.



22.



23.



24.



25.

 

 

17. QUESTION SUBSIDIAIRE (10 points en plus pour celui qui s'approchera le plus de la bonne réponse. 10 points en moins pour l'autre. En cas d'égalité, la rapidité vous départagera)

En 2001, combien les Cinémas Gaumont et Pathé comptabilisaient-ils de cinémas en France ?

18 juin 2019 2 18 /06 /juin /2019 20:00

            La première épreuve éliminatoire de la dernière nocturne de LA LUMIERE VIENT DU FOND vient de rendre son verdict. En voici le classement :

 
ZOZEF 2544 POINTS
CINEMIK 2477 POINTS
DADA 2388 POINTS
ODOMAR 2294 POINTS
TITINE 1757 POINTS
RONNIE 973 POINTS
 
 
 

            En terminant respectivement cinquième et sixième, Titine et Ronnie sont donc éliminés. Bravo à vous, camarades, et clappements mérités.

            C'est donc maintenant l'heure des demi-finales qui sont à élimination directe. Le gagnant de chaque duel aura droit de participer à la finale !

Voici donc les oppositions :

ZOZEF vs. ODOMAR
CINEMIK vs. DADA
.

 

            Les commentaires sont modérés. Ils ne peuvent être laissés qu'entre 20 heures et 08 heures. Tout commentaire laissé en dehors de ces horaires sera irrémédiablement détruit.

            Un seul commentaire pour chaque personne. Comme pour les précédentes journées, pour chaque duel, le concurrent qui aura posté en premier ses réponses se verra gratifié de 5 points. Attention : fin des demi-finales et donc des propositions : le 24 juin à 08 heures.

 

 

            Place aux questions :

 

1. CES ACTEURS QUI NE VEULENT PAS QU'ON LES FILME (1 point pour chaque image)

1.



2.



3.



4.



5.



6.



7.



8.



9.



10.

 

 

2. DEVOIR DE MEMOIRES (1 point)

Précaution liminaire

 

Anatole France a dit ceci :

 

            On reproche aux gens de parler d’eux-mêmes. C’est pourtant le sujet qu’ils traitent le mieux.

            Rarement un écrivain est si bien inspiré que lorsqu’il se raconte…

            Il faut considérer qu’il y a en chacun de nous un besoin de vérité qui nous fait rejeter, à certains moments, les plus belles fictions.

            Nous aimons tant les lettres et les petits cahiers des grands hommes et même ceux des petits hommes lorsqu’ils ont aimé, cru, espéré en quelque chose et qu’ils ont laissé un peu de leur âme au bout de leur plume !

            Il y a beaucoup à admirer chez une personne ordinaire, sans compter que ce que nous y admirons se retrouve chez nous et cela nous est doux.

            Nous aimons toutes les Confessions et tous les Mémoires. Les écrivains ne nous ennuient jamais en nous parlant de leurs amours et de leurs haines, de leurs joies et de leurs douleurs…

 

            Heureusement que M. France a dit cela !

            Encouragé, couvert et d’avance approuvé par lui, impudemment je prends la plume et je commence.

 

 

3. LA PHOTO MYSTERE : trouvez à qui appartient cette tombe (pour 1 point)

LA PHOTO MYSTERE

 

 

4. BLIND TEST - SPECIAL REPRISES (1 point pour chaque extrait)

1.
 
 
2.
 
 
3.
 
 
4.
 
 
5.
 
 
6.
 
 
7.
 
 
8.
 
 
9.
 
 
10.
 

 

 

5. REPLIQUES

Pour 1 point : Salut les hommes ! Et tant pis si j'me trompe...

Pour 4 points : Se marier c'est le plus souvent monnayer sa liberté.

 

 

6. LA SECTION SPECIALE : trouvez de quel film est tirée cette image (pour 3 points)

LA SECTION SPECIALE

 

 

7. LA SEQUENCE DU SPECTATEUR (2 points)

 

 

8. QUIZZ (1 point pour chaque question)

1 - Qui sont BUTCH CASSIDY ET LE KID dans un film de George Roy Hill ?

2 - Pour quel film Elodie Bouchez et Natacha Régnier ont-elles obtenu un double prix d’interprétation féminine au festival de Cannes en 1998 ?

3 - Qui est LA COMTESSE AUX PIEDS NUS ?

4 - Dans quel film Benoît Poelvoorde incarne un sosie de Claude François ?

5 - Quel acteur incarne LITTLE BIG MAN ?

6 - Dans quel film des gens du monde réunis au cours d’une partie de chasse, révèlent subitement les dessous de leurs apparences honnêtes ?

7 - Pour quel film Carole Bouquet a-t-elle tourné pour la première fois sous la direction de Bertrand Blier ?

8 - Dans quel film Jean Carmet viole Isabelle Huppert ?

9 - Qui a écrit le roman dont est adapté REBECCA d’Alfred Hitchcock ?

10 - De quelle pièce de Shakespeare LE CHATEAU DE L’ARAIGNEE est-il une adaptation cinématographique ?

11 - Sur quel immeuble grimpe KING KONG à la fin du film de 1976 ?

12 - De quel film la chanson de Jevetta Steele : « I’m calling you » est-elle indissociable ?

13 - Quel est le premier film entièrement réalisé en images de synthèse ?

14 - De quoi est amputée TRISTANA dans le film de Luis Buñuel ?

15 - Dans LE GENDARME DE SAINT-TROPEZ quel adjudant chef est le supérieur hiérarchique de Louis de Funès ?

16 - Quel chanteur incarne le motard Eddie dans THE ROCKY HORROR PICTURE SHOW ?

17- Dans LE CERCLE ROUGE, quelle sorte d’animaux domestiques Bourvil a-t-il chez lui ?

18 - Quelle est la particularité du PORTRAIT DE DORIAN GRAY ?

19 - Dans quel film Catherine Deneuve et Françoise Dorléac sont-elles « deux sœurs jumelles nées sous le signe des Gémeaux » ?

20 - Qui est LA FEMME FLIC ?

 

 

9. THE LAST ONE (4 points)

THE LAST ONE

 

 

10. QUESTION SUBSIDIAIRE (10 points en plus pour celui qui s'approchera le plus de la bonne réponse. 10 points en moins pour l'autre. En cas d'égalité, la rapidité départagera les concurrents)

Pour le binôme Zozef / Odomar :

Quel était (en francs) le coût moyen d’une place de cinéma en 1960 ?

Pour le binôme Cinemik / Dada :

Combien d’entrées a réalisé le film COLORADO en France ?

11 juin 2019 2 11 /06 /juin /2019 20:00

            Le classement provisoire :

 
ZOZEF 2544 POINTS
DADA 2142 POINTS
CINEMIK 2129 POINTS
TITINE 1757 POINTS
ODOMAR 1660 POINTS
RONNIE 973 POINTS
 
 
 

            Voici les oppositions pour cette dixième et dernière journée :

CINEMIK vs. ZOZEF
ODOMAR vs. RONNIE

DADA vs. TITINE.

            Les commentaires sont modérés. Ils ne peuvent être laissés qu'entre 20 heures et 08 heures. Tout commentaire laissé en dehors de ces horaires sera irrémédiablement détruit.

            Un seul commentaire pour chaque personne. Fin de la journée et donc des propositions : le 18 juin à 08 heures.

 

 

            Et les questions :

 

1. 2018 : ces films sont sortis en France l'année dernière. Retrouvez leur titre (1 point pour chaque image)

1.



2.



3.



4. (Attention ! Ce film n'est pas sorti dans les salles françaises mais en V.O.D.)



5.



6.



7.



8.



9.



10.

 

 

2. DEVOIR DE MEMOIRES (2 points)

            A cinquante ans.

            Je pense peut-être devenir enfin adulte.

            J’ai acheté ma première maison aujourd’hui – pas la ferme avec grange du dix-huitième siècle en planches à clins blanches, au fin fond de la Nouvelle-Angleterre, dont j’ai toujours rêvé. Celle-ci est une modeste construction en adobe à moitié enfouie dans les plateaux ocres de Tesuque, dans le Nouveau-Mexique, aussi éloignée de mes racines que l’est mon domicile provisoire de Los Angeles, où j’ai vécu tant d’années fertiles en aventures. Cette petite maison est entourée d’arbustes argentés et de fleurs sauvages dont je ne connais pas encore le nom ; le ciel au-dessus forme un tableau changeant de gros nuages qui se poursuivent à travers une étendue bleu vif. La nuit, je peux toucher les étoiles et la chatoyante lune d’argent, et je respire en permanence un air pur et parfumé. Comme tous les vrais cadeaux, ce fut une surprise, et comme une enfant, je me surprends à sourire quand j’y pense.

            Il n’en a pas toujours été ainsi. Pendant de nombreuses années, et dans des conditions qui semblaient rêvées à la grande masse invisible des « autres », j’ai été une sorte de femme fantôme. Une partie de moi tenait convenablement son rôle, et parfois même avec brio… bien mieux encore dans la vie que je ne le faisais habituellement à l’écran.

            Mais, inséparable de la première, il y avait une autre partie de moi qui a toujours, toujours eu l’impression que c’est à cette ombre que tout arrivait : les égards, les compliments, les moments formidables… Mon être véritable n’en était pas moins là, avec un sourire figé et un certain talent pour le mensonge. Mais, sous la pose inconsciente, une sourde douleur habitait presque continuellement mon cœur ; sans raison précise, je pleurais secrètement.

            Pendant très longtemps, je ne me suis pas doutée que je pouvais avoir une double personnalité. Certes, j’ai eu une chance incroyable durant le premier demi-siècle de ma vie, et j’étais souvent trop distraite pour regarder en face la rage, l’insécurité et la peur panique qui me poussaient à rechercher des anesthésiants pour m’empêcher de sentir. Récompenses et amants, tequila et chocolat. Preuves d’attention et travail. J’avais besoin de tout cela pour me retenir au bord d’un profond trou noir intérieur.

            Aujourd’hui, tout est différent, même si certaines choses n’ont pas changé. Je me réveille moins souvent avec cette angoisse nombriliste au fond du cœur, ce goût du caprice – comme une enfant coléreuse qui tape du pied. Maintenant, pendant mes promenades quotidiennes en compagnie de mes chiens, je me retrouve en train de dire et de redire à haute voix : « Merci ».

            Merci pour ce liseron grimpant bleu cobalt, et merci pour les deux hirondelles qui s’ébattent dans cet arbre. Merci pour la joie que se donnent mes chiens dans les feuilles du bas-côté de la route, et merci mon Dieu de cette brise qui embaume le jasmin. Merci pour mes amis. Et pour mes animaux. Et pour le miracle de mon magnifique enfant, alors qu’il prend enfin son envol. Et pour ma sobriété…

            C’est ainsi que chaque jour, chaque instant apporte ses propres leçons, ses propres plaisirs ; je mûris.

 

 

3. LA SEQUENCE DU SPECTATEUR (2 points)

 

 

4. REPLIQUE (1 point)

L'amitié avec un homme ? Autant parler de la lune en plein midi !

 

 

5. L'ERREUR : trouvez l'erreur qui se cache sur cette affiche originale du film WATCHMEN : LES GARDIENS (pour 1 point)

L'ERREUR

 

 

6. BLIND TEST (1 point pour chaque extrait)

1.
 
 
2.
 
 
3.
 
 
4.
 
 
5.
 

 

 

7. LE PETIT DETOURNEMENT (3 points)

 

 

8. VRAI OU FAUX (1 point pour chaque bonne réponse)

1. Dans QUI VEUT LA PEAU DE ROGER RABBIT ? le frère de Bob HosKins est mort tué par un toon qui lui a fait tomber un piano sur la tête.
2. Dans LE MARGINAL Jean-Paul Belmondo effectue "une poursuite à 100 à l'heure dans le dix-huitième arrondissement".
3. Dans MOI VOULOIR TOI Gérard Lanvin se casse le poignet après un accident de moto.
4. Dans COUNTDOWN de Robert Altman, James Caan est le premier homme à marcher sur la Lune.
5. Dans CROISIERES SIDERALES, 50 années se sont écoulées lorsque Julien Carette et Madeleine Sologne redescendent sur Terre.
6. Dans ATTENTION LES YEUX ! Claude Brasseur est embauché pour réaliser un film pornographique alors qu'il rêve de réaliser une adaptation de LA PRINCESSE DE CLEVES.
7. Dans CHASSE A MORT Charles Bronson tue Lee Marvin.
8. Dans LA BELLE ET LE CAVALIER Sophia Loren est enfermée dans un tonneau.
9. Dans SUBLIMES CREATURES Jeremy Irons joue du piano.
10. Dans DIVORCE A HOLLYWOOD Drew Barrymore mène ses parents en justice parce qu'ils la battent.

 

 

9. LA SURPRISE DU CHEF : trouvez qui chante (pour 1 point) et donnez le titre de la chanson (pour 1 point)

 

 

10. THE LAST ONE (3 points)

THE LAST ONE

4 juin 2019 2 04 /06 /juin /2019 20:00

            Le classement provisoire :

 
CINEMIK 2129 POINTS
DADA 2107 POINTS
ZOZEF 1876 POINTS
TITINE 1757 POINTS
ODOMAR 1023 POINTS
RONNIE 973 POINTS
 
 
 

            Voici les oppositions pour cette neuvième journée :

RONNIE vs. ZOZEF
DADA vs. CINEMIK

ODOMAR vs. TITINE.

            Les commentaires sont modérés. Ils ne peuvent être laissés qu'entre 20 heures et 08 heures. Tout commentaire laissé en dehors de ces horaires sera irrémédiablement détruit.

            Un seul commentaire pour chaque personne. Fin de la journée et donc des propositions : le 11 juin à 08 heures.

 

 

            Et les questions :

 

1. 2018 : ces films sont sortis en France l'année dernière. Retrouvez leur titre (1 point pour chaque image)

1.



2.



3.



4.



5.



6.



7.



8.



9.

 

 

2. LA SEQUENCE DU SPECTATEUR (3 points)

 

 

3. STEP BY STEP : remettez ces images dans l'ordre chronologique du film ALIEN - LE HUITIEME PASSAGER (2 points pour la bonne combinaison)

1.



2.



3.



4.



5.



6.



7.

 

 

4. DEVOIR DE MEMOIRES (2 points)

            UNE AFFAIRE DE MEMOIRE

 

            J’ai appris à terriblement me méfier de mes souvenirs. Ma mémoire m’étant toujours parue infaillible, je crus longtemps dur comme fer à leur authenticité… Ce n’est qu’au fil des années, confronté au hasard de mes rencontres aux personnes qui avaient fait jadis un bout de chemin avec moi, que je me suis rendu compte que chacun en avait conservé une version différente. Sa version. L’un avait oublié (ou censuré) les mauvais souvenirs, l’autre les avait embellis ou transformés en sa faveur… Les images que je conserve de mes dix premières années sont probablement celles d’une enfance rêvée, une enfance que j’aurais aimé avoir vécue. Ma mère a souvent réfréné cette tendance naturelle à mélanger la réalité et l’imaginaire. Quand, par exemple, je lui assurais avec précision que je me revoyais à la Libération boulevard Malesherbes, perché sur les épaules de mon père au centre d’une foule en délire avec, juchés sur leurs tanks, des soldats américains me jetant des chewing-gums, elle m’interrompit :

            - Tu inventes mon chéri ! A cette époque-là, tu étais à Vichy, où tu es né d’ailleurs. Quant à ton père, il était dans un sanatorium pour soigner une grave tuberculose !

            Ce père, je l’avais en fait très peu connu, sa maladie l’ayant emporté peu après mes quatre ans. J’ai alors fini par accepter que mes souvenirs d’enfance étaient en partie le fruit de mon imagination. J’ai alors définitivement choisi de me fabriquer un papa idéal, un papa modèle. Ainsi, l’honnêteté avec laquelle je m’apprête aujourd’hui à faire partager certains moments émouvants ou drôles de ma vie n’est pas forcément une garantie de véracité. Je ponctuerai dons mes histoires d’astérisques afin de leur donner une « note » de mémoire, une sorte de label en adéquation avec leur éventuel degré de fiction.

 

 

5. DEBIT DE BOISSONS : retrouvez le titre de ces 10 films (1 point par bonne réponse)

1.



2.



3.



4.



5.



6.



7.



8.



9.



10.

 

 

6. BLIND TEST (1 point pour chaque extrait)

1.
 
 
2.
 
 
3.
 
 
4.
 
 
5.
 

 

 

7. LA SURPRISE DU CHEF : trouvez qui a réalisé ce clip (pour 2 points)

 

 

8. L'ERREUR : trouvez l'erreur qui se cache sur cette affiche originale du film BYZANTIUM (pour 1 point)

L'ERREUR

 

 

9. REPLIQUE (2 points)

Mieux vaut un héros mort qu’un communiste vivant.

 

 

10. THE LAST ONE (3 points)

THE LAST ONE

28 mai 2019 2 28 /05 /mai /2019 20:00

            Le classement provisoire :

 
DADA 2088 POINTS
ZOZEF 1814 POINTS
TITINE 1757 POINTS
CINEMIK 1595 POINTS
ODOMAR 1023 POINTS
RONNIE 973 POINTS
 
 
 

            Voici les oppositions pour cette huitième journée :

TITINE vs. ZOZEF
RONNIE vs. CINEMIK

DADA vs. ODOMAR.

            Les commentaires sont modérés. Ils ne peuvent être laissés qu'entre 20 heures et 08 heures. Tout commentaire laissé en dehors de ces horaires sera irrémédiablement détruit.

            Un seul commentaire pour chaque personne. Fin de la journée et donc des propositions : le 04 juin à 08 heures.

 

 

            Et les questions :

 

1. 2018 : ces films sont sortis en France l'année dernière. Retrouvez leur titre (1 point pour chaque image)

1.



2.



3.



4.



5.



6.



7.



8.

 

 

2. LA SURPRISE DU CHEF : Comme personne n'a trouvé la bonne réponse lors de la précédente journée, je vous donne le nom de l'homme en question : Jacques Dutronc. A vous maintenant de me dire pourquoi, mais pour la moitié des points.

 

 

3. THE PLACE TO BE : (1 point pour la ville et 3 points pour le film)

THE PLACE TO BEE

 

 

4. REPLIQUE (3 points)

Je ne coucherais pas avec une fille que je ne ferais pas jouir. Autant poser des questions dans une lettre.

 

 

5. GRAND LUXE : retrouvez le titre de ces 10 films (1 point par bonne réponse)

1.



2.



3.



4.



5.



6.



7.



8.



9.



10.

 

 

6. LA SEQUENCE DU SPECTATEUR (2 points)

 

 

7. LA SECTION SPECIALE (3 points)

LA SECTION SPECIALE

 

 

8. BLIND TEST (1 point pour chaque extrait)

1.
 
 
2.
 
 
3.
 
 
4.
 
 
5.
 

 

 

9. DEVOIR DE MEMOIRES (1 point)

            Eté 1983. Je vais essayer de me souvenir, dans le désordre. Demain, je vais apprendre l’anglais, je m’inscris à Berlitz. La vie continue, je dois me dépêcher. J’ai l’impression que ma vie commence. Il n’y a pas longtemps que je pense à la mort. Jusqu’à l’âge de cinquante ans je n’y pensais pas. Je dois mourir mais comment? Lentement? J’ai du sucre dans le sang. Ou bien brutalement? Il faut mourir et vivre encore. Il faudrait écrire ses mémoires une fois mort. Je vais essayer de me rappeler à quoi je pensais avant, avant de penser à la mort. Je veux vivre encore.

 

            J’ai dû donner des coups de pied dans le ventre de ma mère. Tout petit, je donnais déjà des coups de pied. J’ai été un enfant très vivant, je le suis encore. J’ai encore envie de donner des coups de pied. La vie m’amuse encore.

 

            Je peux me rappeler, je vais essayer. Je ne voudrais pas raconter, je voudrais dire ce que je pense aujourd’hui de ce que j’étais hier, ce que je pense d’aujourd’hui, et demain?

            Je me suis bien amusé, je m’amuse encore, je voudrais bien encore m’amuser. Avec quelle énergie je me suis amusé! Je ne pensais qu’à m’amuser, quand je n’étais pas triste. Mon père aussi, et maintenant mes enfants.

 

            Je fume trop. Il est quatre heures du matin, j’ai envie de la compote de brugnons et de mûres qui est dans le frigidaire. Je vais la manger. J’ai toujours eu des envies. J’ai rarement résisté. Quelle chance d’avoir envie, d’avoir toujours des envies nouvelles et de pouvoir les manger. Des envies nouvelles ou les mêmes qui reviennent. Je n’ai même jamais essayé de résister. On ne m’a pas appris à me retenir. C’est plus tard que j’ai compris qu’il falait parfois se retenir. Il y a des envies qui font souvent mal aux autres. Pour soi, il y a des risques d’indigestion. C’est bon d’avoir faim et de manger.

 

            Je suis né Passage du Désir, et j’en ai eu. J’en ai encore.

 

            Mon père a cru en moi dès qu’il m’a vu dans mon berceau. Mon père disait: « Je souhaite à tous els enfants d’avoir un père comme moi et une mère comme la tienne. » C’est vrai. Je souhaite à tous les enfants d’avoir un père comme mon père et une mère comme la mienne. Je ne suis pas sûr d’y arriver. Je suis même sûr que je n’y arriverai pas.

            Avant, quand je pensais à mon père, je pleurais. Aujourd’hui, je ne pleure plus.

 

            Ensuite nous avons habité 49, faubourg Saint-Denis, trois pièces cuisine, c’était plus grand. Une confiserie faisait l’angle à gauche de la porte cochère. C’est sûrement là que mon diabète a dû commencer. Je vais mourir dans mon sucre. Ce sera peut-être doux. Je me rappelle de mon grand-père, juif traditionnel avec redingote noire, chapeau noir et payès. Il m’apportait toujours des pipes en chocolat, m’emmenait avec lui à la synagogue à Saint-Paul. C’était encore un amusement pour moi. Il est mort pendant la guerre et je n’ai jamais fait ma bar-mitsva. Après mon grand-père, la foi a disparu dans la famille.

 

 

10. THE LAST ONE (1 point)

THE LAST ONE

21 mai 2019 2 21 /05 /mai /2019 20:00

            Le classement provisoire :

 
ZOZEF 1795 POINTS
DADA 1691 POINTS
TITINE 1660 POINTS
CINEMIK 1595 POINTS
ODOMAR 1023 POINTS
RONNIE 973 POINTS
 
 
 

            Voici les oppositions pour cette septième journée :

ODOMAR vs. ZOZEF
TITINE vs. CINEMIK

DADA vs. RONNIE.

            Les commentaires sont modérés. Ils ne peuvent être laissés qu'entre 20 heures et 08 heures. Tout commentaire laissé en dehors de ces horaires sera irrémédiablement détruit.

            Un seul commentaire pour chaque personne. Fin de la journée et donc des propositions : le 28 mai à 08 heures.

 

 

            Et les questions :

 

1. 2018 : ces films sont sortis en France l'année dernière. Retrouvez leur titre (1 point pour chaque image)

1.



2.



3.



4.



5. (Attention ! Ce film n'est pas sorti dans les salles françaises mais en V.O.D.)



6.



7.

 

 

2. LA SEQUENCE DU SPECTATEUR (2 points)

 

 

3. TATOUAGE (3 points)

TATOUAGE

 

 

4. DEVOIR DE MEMOIRES (1 point)

            Tout ce que je connaissais du cinéma, c’étaient les films de Bette Davis et de Leslie Howard. (J’étais amoureuse de lui, mais hélas, ne devais jamais le rencontrer.) J’avais quinze ans, et elle incarnait pour moi la perfection – talent, sens du tragique, courage indomptable, humour sardonique – elle représentait tout ce que devait être une comédienne et, lorsque je séchais l’école, je passais ma journée dans un cinéma à sangloter durant toute la projection de Dark Victory ou de Jezabel ou de The Old Maid, en fumant cigarette sur cigarette au balcon. (J’avais acheté un paquet entier, il fallait bien que je le finisse.) Interdit à la maison, bien entendu – je me rendais donc malade à fumer et à sucer du Sen-Sen Gum pour masquer l’odeur de tabac dans ma bouche afin de ne pas éveiller les soupçons de maman et d’oncle Charlie. Un matin, mon oncle, venu m’embrasser avant de partir travailler, me demanda : « Tu as fumé ? – Certainement pas », répondis-je en tremblant. Là-dessus, il alla trouver ma mère dans la pièce voisine pour lui dire qu’il était sûr que je fumais. Et les voilà tous les deux au pied de mon lit où je n’en menais pas large. « Nous savons que tu as fumé, ton haleine sent le tabac. » Que s’était-il passé avec le Sen-Sen ? Il me trahissait pour la première fois. Fondant en larmes, j’avouai. J’avais fumé, mais jamais je ne recommencerais ! « Je t’en supplie, pardonne-moi, je te le promets ! » Maman : « Tu ferais bien ! Une enfant de ton âge… C’est honteux… A quoi veux-tu ressembler plus tard ? Une fille comme il faut ne fume pas, surtout à quinze ans ! » Seigneur ! Allais-je survivre à cette humiliation ?

            Je restai mortifiée durant des jours après cet incident – avec Charlie et maman qui reniflaient mon haleine à tout bout de champ pour essayer de détecter l’odeur de l’herbe maudite. Ma première confrontation avec le syndrome de Sam Spade. Grandirais-je donc jamais ? Serais-je jamais indépendante, libre de faire ce que bon me semblait ? Vivrais-je jamais seule ? L’éducation juive est si pesante dans sa rigidité, avec tous ces interdits qui régissent votre existence entière quand vous êtes une « jeune fille juive comme il faut ». Si c’est le cas – comme pour moi – vous vous entendez ressasser depuis votre enfance par votre mère, votre grand-mère, vos oncles, qu’une jeune fille juive comme il faut ne fume pas, ne flirte pas… une jeune fille juive comme il faut a du caractère. « Ne cours jamais après un garçon, jamais… ; s’il a envie de te voir, il t’appellera ; sinon, n’y pense plus. » Mais que faire quand on a la tête remplie de rêves de beauté, de séduction, de romantisme, de réussite et qu’on a la malchance d’être trop grande, gauche d’allure (ce fut un critique qui me révéla que je ressemblais à un « jeune poulain »), avec des grands pieds, une poitrine plate – trop jeune pour avoir fini ses études à quinze ans, trop inexpérimentée, timide et anxieuse pour savoir quelle attitude prendre devant un garçon avec lequel on a rendez-vous ? Si seulement mon rêve avait pu se réaliser, j’aurais su alors comment m’y prendre et tout aurait été plus facile, n’est-ce pas ?

            Je ne ferais pas toujours tapisserie. Je connaissais déjà un garçon qui avait un béguin terrible pour moi. Je sortais avec lui parce qu’il était le seul de son espèce et j’essayais de l’intégrer à mon rêve romantique. Il m’embrassait le soir en me raccompagnant. Il était gentil avec moi, je le trouvais ennuyeux, mais au moins il téléphonait – mieux valait me montrer aimable. Bientôt ce serait Noël, le Nouvel An, et je ne voulais pas être seule le soir du premier de l’An – alors que toutes mes amies avaient un rendez-vous. Je me rendis donc à un réveillon avec lui pour le premier de l’An – seize ans, l’innocence de mes seize ans – et nous dansâmes aux accords de « Deep Purple » pendant que je jouais à croire qu’il était Leslie Howard. Je commençai très tôt à me réfugier dans l’imaginaire. Le monde de mes fantasmes était tellement plus beau que le vrai ! Nous nous assîmes sur un divan dans la pièce plongée dans la pénombre, il avait passé son bras autour de moi, il m’embrassa, je pense – tous les gosses en faisaient autant. « Bonne année ! » Pourquoi ne se transformait-il pas en Leslie Howard, juste à cet instant, tandis que je le regardais ? A quoi rimait d’être enlacée par un garçon soi-disant fou de vous si l’on ne ressentait rien ? Non, c’était impensable. Je ne pouvais pas le souffrir, ne pouvais supporter qu’il me touche. J’aurais dû savoir déjà à ce moment-là qu’il en serait toujours ainsi. Il fallait que je sois éperdument amoureuse ou totalement révoltée. Pour moi, pas de milieu ! J’allais donc commencer à appliquer cette règle en prenant la décision de ne pas le revoir. C’était en 1941. Je me faisais toujours une liste de résolutions pour le premier de l’An et celle-ci y figura. Je ne respectai pas les autres, mais celle-là, oui. Pas de compromis pour moi dans la vie ; je refusais les pis-aller. Plutôt ne sortir avec personne et vivre simplement parmi mes rêves.

            Chaque fois que je tombais amoureuse, c’était pour la vie. Soif de dépendre de quelqu’un sans doute… L’imagination est un cerf-volant qui peut vous entraîner à des hauteurs insoupçonnables. Quand vos rêves sont votre seule richesse, vous ne pouvez penser à rien d’autre, il n’y a qu’eux qui comptent, plus qu’eux qui peuvent vous arracher à la morne réalité quotidienne – une mère qui travaille trop et profite si peu de la vie, une grand-mère débordante d’affection mais qui vous presse constamment de trouver un travail correct pour aider votre mère, le manque d’argent pour s’offrir la moindre babiole, pas même un malheureux manteau de dix-sept dollars quatre-vingt-quinze. Les rêves étaient plus enrichissants. Je mettais en eux tous mes espoirs, je m’y cramponnais éperdument. Ils m’appartenaient.

 

 

5. LA PHOTO MYSTERE : vous devez trouver qui téléphone dans cette cabine (pour 5 points)

LA PHOTO MYSTERE

 

 

6. BLIND TEST (1 point pour chaque extrait)

1.
 
 
2.
 
 
3.
 
 
4.
 
 
5.
 

 

 

7. L'ERREUR : trouvez l'erreur qui se cache sur cette pré-affiche originale de HARRY POTTER AND THE DEATHLY HALLOWS : PART 1 (pour 1 point)

L'ERREUR

 

 

8. SANS LEGENDE (1 point)

 

 

9. LA SURPRISE DU CHEF (10 points)

Parmi les actrices citées ci-dessous il manque un homme. Trouvez son nom et expliquez pourquoi ce ne peut être que lui et pas un autre. Voici la liste :

Isabelle Adjani, Marie-Christine Barrault, Nathalie Baye, Emmanuelle Béart, Jane Birkin, Christine Delaroche, Catherine Deneuve, Sophie Duez, Brigitte Fossey, Annie Girardot, Clio Goldsmith, Marlène Jobert, Miou-Miou, Anne Parillaud, Romy Schneider, Charlotte de Turckheim et Sylvie Vartan.

 

 

10. THE LAST ONE (3 points)

THE LAST ONE

14 mai 2019 2 14 /05 /mai /2019 20:00

            Le classement provisoire :

 
ZOZEF 1795 POINTS
TITINE 1411 POINTS
DADA 1331 POINTS
CINEMIK 1327 POINTS
ODOMAR 1023 POINTS
RONNIE 973 POINTS
 
 
 

            Voici les oppositions pour cette sixième journée :

DADA vs. ZOZEF
ODOMAR vs. CINEMIK

TITINE vs. RONNIE.

            Les commentaires sont modérés. Ils ne peuvent être laissés qu'entre 20 heures et 08 heures. Tout commentaire laissé en dehors de ces horaires sera irrémédiablement détruit.

            Un seul commentaire pour chaque personne. Fin de la journée et donc des propositions : le 21 mai à 08 heures.

 

 

            Et les questions :

 

1. 2018 : ces films sont sortis en France l'année dernière. Retrouvez leur titre (1 point pour chaque image)

1.



2.



3.



4.



5.



6.

 

 

2. DEVOIR DE MEMOIRES (1 point)

Prologue

 

            Je suis dans une petite chambre d’hôpital à Rome; mon père est en train de mourir. Je m’assieds à côté de lui sur le lit, sa main qui ne se réchauffe plus dans la mienne. Il y a quatre autres personnes dans la pièce; toutes ont le regard fixé sur sa lente agonie. Ma mère, qu’il a séduite et abandonnée; ma sœur, qu’il a terriblement fait souffrir en refusant de lui donner son nom; un jeune homme, Giuseppe, l’un des enfants illégitimes qu’une femme qui, elle, n’est pas là; Carol, une petite blonde, l’Allemande avec qui mon père a vécu les dix dernières années de sa vie.

            Il agonise, et je suis là et je pense. Malgré sa volonté de dire non à tout, son refus de ce que nous voulions lui apporter, mon père a réussi à rassembler dans cette pièce une famille. Il m’a liée, affectivement, à des étrangers.

            Je pense. Il a si longtemps été pour moi une cause se souffrances et d’humiliations, je me suis si souvent sentie rejetée, et pourtant : au moment où sa vie s’achève, quels que soient les sentiments que j’aie pu éprouver à son égard, ils sont gommés, lavés par une vague de pitié. Et une lueur d’amour a filtré tant bien que mal à travers la grisaille de nos rapports passés.

            Pitié et amour.

            Je l’ai vu si peu, il a refusé si souvent de m’aider alors que je n’en pouvais plus et que je menaçais de tout lâcher – et pourtant, sans que je comprenne pourquoi, il a représenté dans ma vie un élément de force. Si je regarde en arrière, je vois que l’histoire de ma vie doit commencer et finir avec mon père. Je l’ai cherché partout, je l’ai épousé, c’est avec lui que j’ai fait mes meilleurs films, j’ai cherché à lui plaire, je me suis assise sur ses genoux, je me suis blottie contre lui.

            Et pourtant, combien de fois l’ai-je vu ? Une fois quand il est venu à Pozzuoli et m’a apporté une petite voiture bleue. Une fois au tribunal. Une fois vers la fin de sa vie, quand je suis allée le voir chez lui. Quelques rencontres isolées, c’est tout. Mais il a dominé mon existence.

            Maintenant qu’il vit ses derniers instants, et malgré tout ce qu’il y a eu de pénible entre nous, je sais qu’il a été un père, mon père. Peut-être n’est-ce qu’une illusion, une de ces déformations dues à l’approche de la mort. Peut-être aussi qu’en réfléchissant à ce que fut ma vie, en évoquant les événements et les émotions d’un temps déjà lointain, je découvrirai ce qu’il en fut vraiment. De lui.

            Et de moi.

 

 

3. A LA BONNE HEURE : retrouvez le titre de ces 10 films (1 point par bonne réponse)

1.



2.



3.



4.



5.



6.



7.



8.



9.



10.

 

 

4. BLIND TEST (1 point pour chaque extrait)

1.
 
 
2.
 
 
3.
 
 
4.
 
 
5.
 

 

 

5. L'ERREUR : trouvez l'erreur qui se cache sur cette affiche originale du film AU BOUT DE LA NUIT (pour 1 point)

L'ERREUR

 

 

6. LA SEQUENCE DU SPECTATEUR (1 point)

 

 

7. LA SURPRISE DU CHEF : trouvez les personnages qui portaient ces costumes (pour 2 points)

LA SURPRISE DU CHEF

 

 

8. REPLIQUE (3 points)

Les serrures c’est comme les jolies femmes. Pour bien les connaître faut les pratiquer.

 

 

9. STEP BY STEP : remettez ces images dans l'ordre chronologique du film ELEPHANT MAN (2 points pour la bonne combinaison)

1.



2.



3.



4.



5.



6.



7.

 

 

10. THE LAST ONE (2 points)

THE LAST ONE

7 mai 2019 2 07 /05 /mai /2019 20:00

            Le classement provisoire :

 
ZOZEF 1778 POINTS
DADA 1331 POINTS
CINEMIK 1327 POINTS
TITINE 1302 POINTS
ODOMAR 1023 POINTS
RONNIE 973 POINTS
 
 
 

            Voici les oppositions pour cette cinquième journée :

ZOZEF vs. CINEMIK
RONNIE vs. ODOMAR

TITINE vs. DADA.

            Les commentaires sont modérés. Ils ne peuvent être laissés qu'entre 20 heures et 08 heures. Tout commentaire laissé en dehors de ces horaires sera irrémédiablement détruit.

            Un seul commentaire pour chaque personne. Fin de la journée et donc des propositions : le 14 mai à 08 heures.

 

 

            Et les questions :

 

1. 2018 : ces films sont sortis en France l'année dernière. Retrouvez leur titre (1 point pour chaque image)

1.



2.



3.



4.



5.

 

 

2. DEVOIR DE MEMOIRES (1 point)

1

 

Entre Beauce et Sologne

 

            Au numéro 5 de la rue du Trianon à Meung-sur-Loire se trouve la maison de ma famille. Mon père y est né et mes parents ne l’ont jamais quittée. C’est une simple maison bourgeoise 1900 à deux étages, moins belle que celle du notaire – ancienne demeure du peintre Ingres – et moins grande que celle du médecin. Meung-sur-Loire est un bourg médiéval situé le long de la Loire à une vingtaine de kilomètres au sud-ouest d’Orléans et qui, à l’époque de mon enfance, comptait trois mille âmes. C’est là qu’est né Jehan de Meung, le poète du Roman de la Rose, là que débarque d’Artagnan sur un bidet orange à la première page des Trois Mousquetaires et là où Simenon envoie le commissaire Maigret prendre sa retraite. Nous avions un grand jardin où s’écoulait une mauve, un ruisseau qui serpente dans les champs et forme parmi d’autres les bras d’un réseau d’eau peu profonde qui traverse Meung pour se jeter dans la Loire. Je grimpais sur les roues à aubes des moulins et j’attrapais les poissons à la main dans les algues. Enfant, je n’imaginais pas un village sans sa rivière et quand je sortais dans la Beauce, plate à perte de vue, j’étais perdu.

 

 

3. LA SURPRISE DU CHEF : trouvez qui chante (pour 2 points)

 

 

4. LA SECTION SPECIALE (5 points)

LA SECTION SPECIALE

 

 

5. LA SEQUENCE DU SPECTATEUR (1 point)

 

 

6. REVISONS NOS CLASSIQUES : retrouvez le titre de ces 10 films (1 point par bonne réponse)

1.



2.



3.



4.



5.

 

 

7. REPLIQUE (3 points)

Les voyages on devrait jamais les faire, on devrait toujours les avoir faits.

 

 

8. LA PHOTO MYSTERE : trouvez le nom du personnage qui a été masqué (pour 3 points)

LA PHOTO MYSTERE

 

 

9. BLIND TEST (1 point pour chaque extrait)

1.
 
 
2.
 
 
3.
 
 
4.
 
 
5.
 

 

 

10. THE LAST ONE (2 points)

THE LAST ONE

30 avril 2019 2 30 /04 /avril /2019 20:00

            Le classement provisoire :

 
ZOZEF 1751 POINTS
CINEMIK 1327 POINTS
TITINE 1178 POINTS
DADA 1072 POINTS
ODOMAR 1023 POINTS
RONNIE 973 POINTS
 
 
 

            Voici les oppositions pour cette quatrième journée :

ZOZEF vs. RONNIE
CINEMIK vs. DADA

TITINE vs. ODOMAR.

            Les commentaires sont modérés. Ils ne peuvent être laissés qu'entre 20 heures et 08 heures. Tout commentaire laissé en dehors de ces horaires sera irrémédiablement détruit.

            Un seul commentaire pour chaque personne. Fin de la journée et donc des propositions : le 07 mai à 08 heures.

 

 

            Et les questions :

 

1. 2018 : ces films sont sortis en France l'année dernière. Retrouvez leur titre (1 point pour chaque image)

1.



2.



3.



4.

 

 

2. LA SURPRISE DU CHEF : vous devez trouver qui a écrit cette lettre (pour 1 point), à qui elle était destinée (pour 1 point) et qui est l’actrice dont le nom a été remplacée par un « X » (pour 1 point)

« Si l’on veut que Mademoiselle X soit bien photographiée à l’écran, il faut éviter son mauvais profil, lui faire baisser la tête autant que possible, lui trouver la coiffure qui lui convient, lui maquiller convenablement les lèvres, éviter les plans généraux pour qu’elle n’ait pas l’air trop grande, éviter tous les plans en contre-plongée pour la même raison, surélever tous ses partenaires, y compris les enfants qui partagent un plan avec elle, tamiser la lumière sur son visage, appliquer sur elle des éclairages à effets, que ce soit le matin, l’après-midi ou le soir. » [Evidemment cette lettre a été traduite en français]

 

 

3. STEP BY STEP : remettez ces images dans l'ordre chronologique du film DANS LA PEAU DE JOHN MALKOVICH (2 points pour la bonne combinaison)

1.



2.



3.



4.



5.



6.



7.

 

 

4. LA SEQUENCE DU SPECTATEUR (1 point)

 

 

5. THE PLACE TO BE : trouvez la ville représentée ici (pour 2 points) ainsi que le titre du film (pour 1 point)

THE PLACE TO BE

 

 

6. REPLIQUE (3 points)

Il y a deux sortes d’enquêtes en France : les enquêtes pour que l’on sache quelque chose et les enquêtes pour que l’on ne sache pas quelque chose.

 

 

7. GRILLES ET BARREAUX : retrouvez le titre de ces 10 films (1 point par bonne réponse)

1.



2.



3.



4.



5.



6.



7.



8.



9.



10.

 

 

8. BLIND TEST (1 point pour chaque extrait)

1.
 
 
2.
 
 
3.
 
 
4.
 
 
5.
 

 

 

9. DEVOIR DE MEMOIRES (3 points)

            J’avais neuf ans lorsque mon enfance a pris fin. La veille, un samedi, nous avions fêté mon anniversaire, et cela ne s’était pas bien passé. Des enfants débordants de vitalité remplissaient le jardin, et moi, j’éprouvais un sentiment devenu familier depuis quelques semaines : celui d’observer tout de très loin. Ma mère m’avait conduite chez plusieurs médecins qui n’avaient pas réussi à découvrir la cause de la fatigue et de l’insomnie qui me tourmentaient.

            Donc, en ce jour de mon neuvième anniversaire, j’avais l’habitude de la fatigue. Bouger me faisait mal, ce n’était pas inhabituel non plus; assise sur un muret, j’observais mes amis qui jouaient au ballon dans l’allée. Lorsque le ballon a heurté les briques à mes pieds, tout le monde a crié : « Allez, dépêche-toi, renvoie-le. » Je me souviens clairement d’avoir pensé : Ne le fais pas. Au même instant, j’ai sauté au bas du muret, et une douleur fulgurante, mauvaise, m’a transpercé les jambes, le dos et la nuque. Je me suis effondrée sur le trottoir. Mes amis se sont précipités, j’ai essayé d’en rire. J’étais mortifiée. C’était mon anniversaire, et je n’arrivais même pas à me remettre debout. Alors Eileen, notre cuisinière irlandaise, et Barbara ou Lucille (je ne me rappelle pas laquelle des deux nurses) m’ont portée jusqu’à mon lit où je suis restée silencieuse, étendue à plat, à écouter la fête qui se poursuivait de l’autre côté de la fenêtre.

 

Vers où je dois aller…

 

            Le lendemain était un dimanche – et le fait de manquer la messe un péché mortel dans les années cinquante -, mais en voulant me lever je me suis écroulée de nouveau. J’avais mal partout. Le docteur Shirley, notre pédiatre, est entré dans la chambre sans me sourire ; c’était mauvais signe. Sa fille Becky prenait le bus avec moi tous les jours pour aller à l’école, mais à présent il me montrait une longue aiguille en disant qu’il allait l’introduire dans ma colonne vertébrale pour en retirer du liquide et découvrir où était le problème : cela s’appelait une ponction lombaire. Je ne savais même pas qu’il y avait du liquide dans ma colonne. J’avais envie de vomir.

 

 

10. THE LAST ONE (1 point)

THE LAST ONE